11 janvier 2019 : Conférence au Salon de la Plongée sur le thème « Le métier de scaphandrier Mention A en 2018, bilan et perspectives »

Cette Conférence s’est tenue au Salon de la Plongée afin de communiquer des informations aux plongeurs désirant embrasser la profession de scaphandrier.

Le métier de scaphandrier est un métier « passion » et la France a été jadis à la pointe de la recherche sur les méthodes de plongée. Malheureusement le bilan actuel est moins glorieux, avec une augmentation de la précarité de l’emploi, des niveaux de salaires peu attractif hormis dans certaines niches, et une forte accidentologie.

Le Collectif Scaph a présenté une étude réalisée sur un large panel, qui met en lumière une certaine précarisation de l’emploi, du fait de l’afflux de nouveaux scaphandriers, et d’une politique de réduction des coûts de la part des donneurs d’ordre.

Or les entreprises cherchent toujours à embaucher et rencontrent même des difficultés à trouver du personnel ! Nous avons rappelé que c’était un métier très manuel, nécessitant une grande polyvalence et une grande rigueur.

Les évolutions règlementaires, et en particulier la certification obligatoire des entreprises réalisant des activités Mention A devraient changer la donne, et permettre de revaloriser ce métier. Il n’est plus tolérable de voir des marchés de travaux sous-marins attribués à des structures intervenant en Mention B, ou a des associations de « bénévoles ».
C’est donc de la part des donneurs d’ordre que nous attendons une réaction, nous sommes à leur disposition pour les former sur la règlementation afin que marchés soient réalisés dans les règles de l’art et dans les meilleures conditions de sécurité pour nos compagnons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *